Les musées de sciences et la formation du citoyen expert : science participative et gamification de la technè

Jean-François Gauvin «Les musées de sciences et la formation du citoyen expert : science participative et gamification de la technè», THEMA. La revue des Musées de la civilisation (2015) pp. 38-4

 

Qu’ont en commun les jeux vidéo et la recherche scientifique fondamentale? Cette question, qui peut sembler bizarre de prime abord, est pourtant au centre d’une extension épistémologique fascinante depuis quelques années. Grâce à Internet, la science participative permet à toute personne qui le souhaite de contribuer au développement des savoirs, atténuant ainsi la délimitation rigide entre le citoyen et le scientifique. L’interface technologique de choix, qui permet une pratique scientifique souple et adaptée au plus grand nombre, est celle du jeu vidéo, choix par ailleurs parfaitement en phase avec l’évolution des habitudes consuméristes. De là le concept de gamification de la technè. Dans le cadre d’un musée de sciences et de techniques, où la présence du jeu fait déjà partie intégrante du volet pédagogique et didactique, l’addition d’une telle interface ludique, aux retombées scientifiques réelles, offre l’occasion de transformer le visiteur en un citoyen expert, au fait non seulement de la recherche scientifique des plus actuelles, mais des questionnements éthiques, sociaux et environnementaux que celle-ci apporte obligatoirement.

 

Mis à jour le 3 octobre 2016 à 14 h 36 min.