Le mythe indestructible. La population et l’éducation au Québec.

Que ce soit de façon explicite ou implicite, la démographie est toujours présente dans les débats sociaux, au Québec et ailleurs. Les textes réunis dans cet ouvrage sont en droite ligne d’une longue tradition d’interventions de la part des démographes, pour lesquels la critique et l’analyse des données jouent un rôle central. La contribution de ces scientifiques est aujourd’hui malmenée, notamment à cause de certains médias sociaux, par l’émergence d’une forme d’incrédulité, voire de rejet, à l’égard des études statistiques, comme en témoigne l’apparition de nouveaux concepts tels la « post-vérité », les « faits alternatifs » et autres « dérèglements du marché de l’information ».

Pourtant, c’est en tenant compte de ce que dit la science que nous pouvons vraiment documenter les grands enjeux démographiques, les comprendre et parfois suggérer des pistes de solution. Les 37 spécialistes de la démographie, de la sociologie ou de l’histoire réunis ici abordent de façon claire, précise et concise, des questions souvent cruciales, voire incontournables. Des nombreuses transformations de l’institution familiale à la santé et la mortalité, l’immigration, la diversité, le vieillissement et ses répercussions sur la santé, en passant par l’éducation, l’environnement, le logement et enfin l’aide au développement, ce livre s’avérera inestimable pour une incursion de l’approche démographique. Au cœur de cette dernière, repose la question de la disponibilité des données probantes pour mener à bien des analyses approfondies capables de nourrir le discours démocratique sur les enjeux sociaux.

Ce contenu a été mis à jour le 3 mars 2022 à 10 h 22 min.