La nouvelle orange mécanique : la contribution des bio-criminologues à la médicalisation du contrôle social

Larregue, J. (2019). La nouvelle orange mécanique : la contribution des bio-criminologues à la médicalisation du contrôle social, Zilsel, 1(5), 56-87.

Plan de l’article

La violence comme problème de santé publique

La médicalisation du crime entre savoirs actuels et projets futuristes

Science actuelle : le régime de vérité de Raine

Science d’anticipation : le régime d’espoir de Raine

Rendre l’imaginaire désirable : les arguments de vente du projet médical

La simplicité prédictive des variables biosociales

La réduction des coûts économiques du crime

Un projet qui se veut humaniste

Ce que la médicalisation fait aux problèmes sociaux

Évaluer des personnes dangereuses plutôt que des actes délinquants

Délinquants ou malades ? L’extension du domaine de la santé

Conclusion

Mis à jour le 11 juillet 2019 à 16 h 08 min.