La mort des livres dans les sciences humaines et sociales, et en arts et lettres?

S’il y a une crise du livre savant, ce serait moins une crise d’origine budgétaire qu’une crise de son usage. Les livres ne seraient pas victimes de coupes budgétaires, mais du désintérêt des universitaires. Une rapide analyse bibliométrique va nous permettre de valider cette hypothèse en répondant à cette question : le livre savant fait-il face à une crise de la citation?

Ce contenu a été mis à jour le 29 novembre 2019 à 15 h 32 min.