Histoire des sciences, 2e édition

Aristote, Euclide, Archimède, Ptolémée ou encore Galien ont inauguré une tradition scientifique qui a fait référence jusqu’aux années 1600. Mais à partir de cette date, de nouveaux instruments permettant de voir des objets jusqu’alors invisibles à l’œil nu (télescope, microscope…) donnent aux savants la possibilité de faire des mesures et des expériences de façon beaucoup plus systématique. La révolution scientifique « moderne » est en marche !
Or, depuis 1800, les disciplines et les spécialités n’ont cessé de se multiplier, fondées de plus en plus sur des instruments coûteux et une forte division du travail. Est-ce la raison pour laquelle les universités sont devenues les lieux privilégiés de la recherche et de la formation des chercheurs ?
C’est cette fabuleuse histoire faite d’évolutions et de révolutions que retrace Yves Gingras, une histoire qui est aussi une géographie…

Ce contenu a été mis à jour le 26 février 2021 à 13 h 11 min.