Chaires de recherche du Canada : où sont les femmes?

En décembre 2019, plusieurs universités québécoises pourraient perdre une partie du financement versé par le gouvernement fédéral à leurs chaires de recherche du Canada (CRC) si elles n’augmentent pas le nombre de femmes titulaires. À moins d’un an et demi de la date butoir, 12 institutions québécoises sur 18 n’ont pas encore atteint leur cible. Vincent Larivière offre un élément d’explication, soit le phénomène du « pipeline qui fuit ».

 

Mis à jour le 23 août 2018 à 15 h 51 min.