Séminaire-midi « Ambiguïtés liées au travail humain invisible en IA»

Durant l’heure du dîner, un·e chercheur·e membre régulier, invité·e ou étudiant·e présente ses recherches en cours. Apportez votre lunch!

Conférencière

Claudine Bonneau, professeure au Département de management et technologie de l’École des sciences de la gestion, Université du Québec à Montréal

Résumé du séminaire-midi

L’actualité récente a révélé plusieurs cas où des applications reposant sur l’intelligence artificielle (IA) nécessitent des interventions humaines pour être entraînées, évaluées ou même pour simplement fonctionner. Ces tâches, le plus souvent réalisées par des sous-traitants ou travailleurs indépendants via des plateformes de micro-travail, restent bien souvent invisibles, ou à tout le moins ambiguës pour les utilisateurs et le public en général.  En effet, les fournisseurs mettent de l’avant les fonctionnalités automatisées de leurs produits tout en demeurant discrets à propos du rôle assumé par ces micro-travailleurs. Dans un projet en cours, nous analysons le matériel promotionnel de produits et services liés à l’IA afin de caractériser les façons dont ces interventions humaines sont cadrées publiquement par les fournisseurs. Nous discuterons du potentiel de cette catégorisation pour l’analyse future du positionnement des développeurs d’IA face au recours aux plateformes de micro-travail.

Entrée libre et sans réservation.

Ce contenu a été mis à jour le 18 septembre 2019 à 15 h 17 min.