La politique brésilienne d’incitation fiscale à l’alimentation des travailleurs (PIFAT/PAT) : conférence disponible en ligne

CONFÉRENCIER
Jamacy Costa Souza est professeur de nutrition à l’Université Bahia (UFBA, Brésil). Il fait partie d’un groupe de chercheuses et chercheurs s’intéressant au développement des études de santé publique selon une perspective bourdieusienne. Son séjour d’une année au Centre lui permettra de développer une collaboration avec Yves Gingras pour sa recherche sur la « genèse de l’espace de formulation des politiques d’alimentation au Brésil (1920-1940) », projet financé par le Conseil national de recherche du Brésil (CNPQ-Brésil).

RÉSUMÉ
En 1977, le gouvernement brésilien a mis en place une politique pour l’alimentation des travailleurs. Selon le discours officiel et le point de vue présenté dans la plupart des articles scientifiques, cette intervention, orientée par des critères nutritionnels, visait l’amélioration de la santé des travailleurs. Cette politique (Programme d’Alimentation du Travailleur – PAT) profite à 16 millions de personnes par jour et génère 19% des emplois de nutritionnistes au pays.

À partir de la sociologie de Pierre Bourdieu, Souza reconstitue l’espace d’émergence du PAT, en révélant les dimensions et logiques occultées par l’amnésie sur sa genèse. De nature essentiellement fiscale et influencée par les agents et institutions économiques et bureaucratiques, cette politique, par laquelle l’État subventionne avec des incitations fiscales des entreprises privées, ne confère à la nutrition qu’une position dominée à l’intérieur de cet espace. Souza suggère donc d’en changer le nom pour Politique brésilienne d’Incitation Fiscale à l’Alimentation des Travailleurs (PIFAT) de manière à reconnaître le double sens de son espace d’action.

Ce contenu a été mis à jour le 11 novembre 2019 à 9 h 56 min.