Conférence « De la reconnaissance tardive des découvertes scientifiques : approches quantitative et qualitative »

20 mars 2019

TITRE DE LA CONFÉRENCE

De la reconnaissance tardive des découvertes scientifiques : approches quantitative et qualitative

CONFÉRENCIER

Philppe Gorry, maître de Conférence, Groupe de recherche
en Économie Théorique et Appliquée, Université de Bordeaux
Professeur invité, Chapman University (USA), chercheur invité au CIRST

RÉSUMÉ

Le phénomène de reconnaissance tardive de découvertes scientifiques suscite un regain d’intérêt avec l’analyse scientométrique des «sleeping beauties». Ce phénomène fait référence à un article qui passe inaperçu pendant une «période de sommeil» avant de recevoir soudainement de nombreuses citations par la communauté scientifique. Nous explorerons, à travers plusieurs cas, les mécanismes en jeu dans le «sommeil», puis lors du «réveil», en utilisant des approches scientométriques, historiques et sociologiques, afin de nous renseigner sur les mécanismes de résistance à la diffusion du savoir.

Conférence prononcée le 19 mars 2019 au CIRST.

Mis à jour le 16 avril 2019 à 13 h 56 min.