Financement de la Cyberinfrastructure ouverte pour les sciences humaines et sociales (COSHS)

26 septembre 2016
Vincent Larivière

La Fondation canadienne pour l’innovation a annoncé le financement de sept cyberinfrastructures nationales, dont la Cyberinfrastructure ouverte pour les sciences humaines et sociales (COSHS) placée sous la direction de Vincent Larivière, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les transformations de la communication savante à l’Université de Montréal et directeur scientifique d’Érudit.

Le projet de financement de 4,3 M$ sera soutenu durant 3 ans par la Fondation canadienne pour l’innovation, le gouvernement du Québec et de l’Ontario, ainsi que par plusieurs universités canadiennes, dont l’UQAM.

Cet investissement permettra le déploiement d’une infrastructure numérique nationale de recherche dédiée à la production, à l’agrégation, ainsi qu’à l’enrichissement et à l’exploration automatisée de données essentielles à la recherche en sciences humaines et sociales publiées au pays en français et en anglais. Vincent Larivière précise qu’« au terme du projet, les chercheurs québécois et canadiens auront accès à un plus large corpus de publications canadiennes en format numérique : revues, livres, données de recherche et autres publications non traditionnelles, mais également à des outils de découvertes et d’analyse disponibles depuis une vitrine Web intégrée à la plateforme Érudit ».

Mis à jour le 9 mai 2017 à 10 h 17 min.