Si la théorie de l’évolution pouvait améliorer la médecine?

This content is not available in the selected language.

Afin d’illustrer les retombées de la recherche dans la vie quotidienne, le journal Le Soleil en collaboration avec l’Université Laval, présente une entrevue avec Pierre-Olivier Méthot, professeur à la Faculté de philosophie de l’Université Laval, dont les travaux de recherche portent sur la philosophie et l’histoire des sciences biologiques et médicales de 1850 à aujourd’hui.

« En développant nos connaissances en biologie de l’évolution, on pourrait mieux comprendre et peut-être même prédire le développement de résistances aux antibiotiques en milieu hospitalier par exemple, où il peut causer notamment l’éclosion de maladies nosocomiales, explique M. Méthot. Il existe beaucoup de possibilités à explorer en diminuant les doses d’antibiotiques ou en les combinant ou les alternant afin de réduire l’évolution de souches résistantes. »

Updated 29 January 2019 at 14 h 23 min.