Observatoire, chaires et laboratoires

Le CIRST abrite l’Observatoire des sciences et des technologies (OST), une unité dédiée à la mesure de la science, de la technologie et de l’innovation. Cet organisme unique au Canada possède une expertise de calibre international en matière d’évaluation de la recherche. Elle est un chef de file en matière d’analyse scientométrique au pays. La plupart des institutions canadiennes impliquées dans la gestion de la science et de la technologie en sont membre.

Sept chaires sont aussi affiliées au centre :

Chaire de recherche du Canada en philosophie des sciences de la vie de Christophe Malaterre

Chaire de recherche du Canada sur les transformations de la communication savante de Vincent Larivière

Chaire de recherche du Canada en épistémologie pratique de François Claveau

Chaire de recherche du Canada en création, développement et commercialisation de l’innovation de Catherine Beaudry

Chaire de recherche UQAM sur les usages des technologies numériques et les mutations de la communication de Florence Millerand

Chaire Ésope de philosophie de Christian Leduc et Molly Kao

Chaire de recherche du Canada sur les nouveaux environnements numériques et l’intermédiation culturelle de Jonathan Roberge

Le CIRST accueille aussi en son sein le Laboratoire sur la communication et le numérique (LabCMO). Le LabCMO (anciennement Laboratoire de communication médiatisée par ordinateur) regroupe des chercheur.e.s s’intéressant aux usages des technologies et médias numériques sous l’angle des mutations qu’ils suscitent dans la société. Ses travaux mobilisent des approches interdisciplinaires, majoritairement d’orientation qualitative ou mixte, pour aborder les médias numériques et leurs publics; les pratiques informationnelles et culturelles émergentes et les nouveaux dispositifs de médiation; la sociabilité, l’identité et l’agir politique en ligne; l’engagement citoyen en contexte numérique; les enjeux sociopolitiques du capitalisme informationnel et des mouvements alternatifs (logiciel libre, production par les pairs, science citoyenne, données ouvertes, etc.); le travail et les dynamiques de collaboration dans les environnements numériques.

Le Centre de recherche sur l’enseignement et l’apprentissage des sciences (CREAS) est un groupe de recherche partenaire du CIRST, dont les chercheur·e·s s’intéressent à l’avancement des connaissances sur des problématiques éducatives associées à l’enseignement et à l’apprentissage des disciplines scientifiques à l’école. Le CREAS développe des partenariats permettant de réaliser des recherches collaboratives dans les milieux de l’enseignement et de la formation et favoriser la mobilisation, dans ces milieux, des savoirs issus de la recherche.

HumanIA est un groupe de travail, partenaire du CIRST et coordonné par Marie-Jean Meurs, professeure au Département d’informatique de l’UQAM. Il regroupe des chercheuses et des chercheurs de plusieurs domaines (communication, géographie, droit, sciences politiques, philosophie, psychologie) qui tentent de penser les travaux faits en intelligence artificielle (IA) en fonction du bien commun et en favorisant les synergies interdisciplinaires. Centré sur les aspects humanistes de l’IA, HumanIA est actif en recherche fondamentale et partenariale, transfert de connaissances (notamment grâce à de la formation continue) et services aux collectivités.

Le CIRST a également accueilli l’Observatoire régional montréalais sur l’enseignement supérieur (ORMES) (2014-2016) et l’équipe autour du projet Transitions scolaires dans l’enseignement postsecondaire (2007-2010).

Ce contenu a été mis à jour le 29 août 2019 à 9 h 19 min.