Les musées de sciences, la « présence » des objets et les défis pédagogiques de l’habitus

Jean-François Gauvin «Les musées de sciences, la "présence" des objets et les défis pédagogiques de l’habitus», Éducation et francophonie, 43 (2015) pp. 29-44.  

 

L’objectif de ce texte est de jeter les bases théoriques et pratiques pour la création d’une approche complémentaire à la visite conventionnelle des musées de sciences et de techniques. Le point de vue proposé cherche à (re)centrer, à (re)focaliser encore plus la pédagogie et la didactique muséale sur l’objet. Comment, en effet, redonner à ces objets froids et inertes, généralement placés derrière d’austères vitrines, leur «présence » originelle, qui éveillera en nous non seulement le sens de la vue (la «beauté » esthétique et pratique de l’objet), mais tous les autres, sans lesquels les objets de notre quotidien perdent toute leur signification – leur sens. La clé d’analyse se trouve dans trois concepts : profondeur, procédé et participation. Et au cœur de ces concepts se cache l’habitus, l’apprentissage structuré et structurant de toute connaissance.

 

 

Mis à jour le 3 octobre 2016 à 14 h 36 min.