Revue de synthèse

Le Research Domain Criteria (RDoC), le réductionnisme et la psychiatrie clinique

Luc Faucher, Simon Goyer «Le Research Domain Criteria (RDoC), le réductionnisme et la psychiatrie clinique», Revue de Synthèse, 137(1) (2016) pp. 117-149. 

 

L’importance que les défenseurs du Research Domain Criteria (RDoC) accordent aux circuits du cerveau dans la compréhension des désordres mentaux a mené certains chercheurs à suspecter qu’on avait affaire à un programme de recherche foncièrement réductionniste. Et puisque le RDoC devrait éventuellement affecter la psychiatrie clinique, on a craint que cela ne la transforme en une science neurobéhaviorale appliquée sans égard pour l’esprit (mindless). Dans cet article, nous montrons en quoi le projet du RDoC s’éloigne du réductionnisme classique et comment il en évite les écueils. Pour cette raison, nous soutenons que, du moins en principe, le RDoC pourrait enrichir plutôt qu’appauvrir la psychiatrie clinique. Nous concluons notre article en indiquant quels effets néfastes pourrait causer un réductionnisme de façade de la part des défenseurs du RDoC.
Mis à jour le 28 octobre 2016 à 11 h 20 min.