Islam et science : antagonismes contemporains

22 mars 2017

CONFÉRENCIER

Alexandre Moatti, ingénieur en chef des Mines, et chercheur associé à l’université Paris-Diderot (SPHERE UMR 7219). Il y mène un séminaire “Histoire de la critique de la modernité technique”.

TITRE DE LA CONFÉRENCE

Islam et science : antagonismes contemporains

RÉSUMÉ

Dans le cadre de ses travaux sur l’histoire de la critique de la science et l’alterscience (cf. conférence CIRST octobre 2013), Alexandre Moatti examine les ressorts d’une opposition à une science dite “occidentale” par certains penseurs musulmans contemporains, dont certains prônent une “science islamique”; des arguments analogues sont repris et amplifiés sur internet dans des discours radicaux très éloignés du savoir académique. D’un point de vue épistémologique, sera aussi discuté le concept de “concordisme” (intrication des discours entre science et religion), proposé comme plus riche que le très englobant “créationnisme(s)”.

ORGANISATION

La Chaire de recherche du Canada en histoire et sociologie des sciences et le Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST).

 

Affiche de l’événement

Mis à jour le 22 mars 2017 à 15 h 16 min.