Et si on ralentissait ?

This content is not available in the selected language.

Yves Gingras considère que le nombre d’errata et de rétroactions croît de manière inquiétante dans les résultats de recherche. Il s’interroge donc à savoir s’il est encore possible, pour un chercheur, de prendre son temps.

Updated 28 October 2016 at 11 h 46 min.