Klein

Docteur en histoire et philosophie des sciences, Alexandre Klein est spécialisé dans l’histoire de la médecine et de la psychologie à l’époque contemporaine.

Après avoir étudié le rôle de la subjectivité dans le développement, au XIXe et XXe siècles, d’une médecine scientifique en Europe, il s’est penché sur l’histoire de la désinstitutionnalisation psychiatrique dans le Canada francophone tout en poursuivant ses recherches sur l’émergence de la psychologie scientifique à travers les archives d’Alfred Binet (1857-1911).

Actuellement chercheur postdoctoral au Département des sciences historiques de l’Université Laval, il collabore à un projet financé par les IRSC sur le développement du nursing psychiatrique au Québec (1912-1974) en étudiant l’histoire de l’Institut Albert-Prévost de Montréal. Également professeur à temps partiel à l’École de sciences infirmières de l’Université d’Ottawa, il est aussi le coordinateur du réseau de recherche Historiens de la santé et le coorganisateur du séminaire « La santé en débat ».

Il vient de publier le troisième volume de la correspondance d’Alfred Binet (L’Harmattan, 2018) et de co-diriger un ouvrage collectif sur « La fin de l’asile ? Histoire de la déshospitalisation psychiatrique dans l’espace francophone au XXe siècle » (Presses universitaires de Rennes, 2018).

Mis à jour le 14 juin 2018 à 11 h 06 min.