Historique

Le CIRST est né de la fusion de deux centres de recherche, le CREST et le CRÉDIT, tous deux créés en 1986 grâce au programme des Actions structurantes. Ce programme a été mis en place par le ministère de l’Éducation du Québec dans la foulée des recommandations faites dans le Livre blanc sur la politique québécoise de recherche publié en 1980. Fort d’un budget de 70 millions de dollars étalés sur trois ans, ce programme avait pour objectifs de créer des emplois, favoriser la croissance de disciplines prioritaires et de structurer sur une base permanente les activités de recherche et de formation par des mesures d’aide à la formation, à l’emploi scientifique et à l’achat d’équipements.

800 nouveaux postes devaient être ainsi créés au sein d’une quarantaine d’équipes universitaires. Chaque équipe se voyait allouer 1,75 millions de dollars pour 5 ans, dont 90% devait servir à l’emploi.

Parmi les équipes subventionnées en sciences sociales figuraient deux équipes de l’Université du Québec à Montréal, le Centre de recherche en évaluation sociale des technologies (CREST) et le Centre de recherche en développement industriel et technologique (CREDIT). Alors que le CREST avait pour objet d’étude l’évaluation sociale des technologies, le CRÉDIT se consacrait à l’étude de la maîtrise et du transfert de la technologie canadienne dans le domaine de l’énergie.

Devant la complémentarité de leurs objectifs, l’importance des échanges entre les deux centres et les recommandations faites par la Sous-commission des études avancées et de la recherche de l’UQAM, le CREST et le CRÉDIT fusionneront en 1992 pour finalement prendre en 1994 l’appellation actuelle de Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST).

En 2006, le CIRST a célébré son 20e anniversaire. Cet événement fut d’abord l’occasion de se remémorer l’histoire du centre par le biais de chroniques rédigées par les fondateurs. Plus important encore, ce fut un moment privilégié pour se rappeler des personnes qui ont participé à un moment ou à un autre à son développement. Pour souligner l’apport particulier de certaines d’entre elles, la catégorie de membre émérite a été créée deux ans auparavant. Camille Limoges a été le premier membre à recevoir cet honneur en 2004. Le 20e anniversaire fut l’occasion d’attribuer ce titre une seconde fois à Céline Saint-Pierre, cofondatrice du CREST.

En 2011, à la veille de son 25e anniversaire, le CIRST a emménagé dans de nouveaux locaux au pavillon Paul-Gérin-Lajoie de l’UQAM. Situé au 8e étage, le CIRST réunit au même endroit, outre la Chaire de recherche du Canada en histoire et sociologie des sciences d’Yves Gingras, l’Observatoire des sciences et des technologies, ainsi que le LabCMO.

Mis à jour le 8 novembre 2016 à 8 h 08 min.